BIENVENUE SUR GRANDIR EN CONSCIENCE...
BIENVENUE SUR GRANDIR EN CONSCIENCE...

Spiritualité : Philosophie de vie ou « se guérir de l’égo »

De quelle façon la psychothérapie et spiritualité sont elles complémentaires ?

 

Accueillir et accepter, lâcher prise et aimer...

 

La psychothérapie permet de guérir des blessures de notre histoire, de changer de représentation, de se libérer du passé pour être de plus en plus libre dans notre présent, de s 'autoriser à devenir soi et vrai.

 

La spiritualité est plus une philosophie de vie, complémentaire à la thérapie qui permet d'accepter les expériences que la vie amène pour mieux y faire face et dans le même temps accepter qui nous sommes sans jugement et là ou nous en sommes dans le moment présent.

 

Accepter n’est pas se résigner ou s’autosatisfaire, mais c’est accueillir qui nous sommes sans jugement, quelque soit nos fragilités, faiblesses, pour pouvoir tout doucement changer ce qui a besoin d’être changer (thérapie) et accepter ce qui ne peut pas l’être pour le moment (spiritualité).

 

Accepter ce que la vie nous amène comme souffrance ou difficulté pour mieux y faire face, même si l’expérience semble être très douloureuse. Accepter l’expérience, ce n’est pas d’être d’accord avec l’expérience. Il y a des choses horribles que nous pouvons vivre et traverser et même si nous ne les acceptons pas, elles sont quand même là. L’acceptation permet simplement de faciliter la gestion de la situation.

 

Par exemple, si nous apprenons que nous sommes atteints d'une maladie, au début nous pouvons être en colère, avoir peur, trouver que c’est injuste, ne pas vouloir cette maladie, nous luttons alors contre quelque chose que nous ne voulons pas mais qui est quand même là. Bien sur nous ne voulons pas être malade, ca semble injuste, mais quand la maladie est là, la phase d’acceptation permet d’être en contact avec toutes nos ressources pour pourvoir mettre toute notre énergie au service de la guérison. Quand nous acceptons, les tensions intérieures s’apaisent et nous sommes alors plus facilement en lien avec nos ressources pour pouvoir gérer la situation.

Et si nous n’arrivons pas à accepter, alors acceptons de ne pas arriver à accepter, acceptons notre colère, notre sentiment d’injustice, notre tristesse, nos peurs…

 

Bien sur je ne parle pas de violences faites aux personnes, toute forme de violence étant bien sur inacceptable et la seule priorité dans ce cas là est de faire cesser la violence.

 

Je dirai que la spiritualité c’est « se guérir de l’égo » pour cela il existe différentes disciplines qui peuvent nous aider comme  la thérapie pour prendre conscience et comprendre, la méditation, la pleine conscience, la relaxation,

 

Beaucoup de personnes se battent et n’acceptent pas ce qui est et dépensent beaucoup d’énergie dans la lutte et la non acceptation. A partir du moment ou nous acceptons ce qui est, il n’y a plus de conflit entre soi et soi ou entre soi et l’extérieur, et c’est alors que l’on peut réunir ce qui est nécessaire pour gérer ce qui se passe dans l’instant.

 

Si par exemple, je suis triste et qu’une petite voix à l’intérieur me dit : "non il ne faut pas que tu sois triste, tu ne dois pas être triste, tu ne dois pas ressentir cela, c’est de la faiblesse d’être triste", alors se met en place un conflit entre une partie de nous qui a besoin d’exprimer une émotion et une autre qui l’en empêche et tout se bloque. L’idée est alors de pouvoir accueillir la tristesse, en s’autorisant à être triste, sans se juger de quoi que ce soit et de laisser aller la tristesse, de l’accepter. L’énergie de l’émotion est alors libérée.

 

Qu'est ce que la pleine conscience et en quoi la méditation pleine conscience peut-elle m'aider ?

 

La pleine conscience est une technique de développement personnel qui favorise la connaissance de soi.

 

Elle consiste à être présent à l’expérience du moment que nous sommes en train de vivre, en acceptant ce qui vient, sans jugement (on ne cherche pas si c’est bien ou mal, agréable ou désagréable), et sans objectif particulier. Ce qui est, est.

 

Par cette attitude, les choses sont différentes. L’effet est un mieux être immédiat, mais surtout une ré-harmonisation progressive de tout l’être, corps, esprit et émotions confondus.

 

La méditation pleine conscience vient de la méditation Bouddhiste et a été laïcisée et codifiée pour les occidentaux, et associée à des éléments de gestion du stress.

Elle permet l’apprentissage d’une posture en conscience témoin, qui observe ce qui se déroule : pensées, émotions, croyances, représentations, projections, voix intérieure, sans jugement, sans chercher à modifier l’expérience, ni à la fuir et sans analyser.

 

Ce n’est pas une thérapie, elle ne guérit pas les symptômes,  c’est une technique qui permet de sortir du mode pilotage automatique dans lequel nous vivons et d’améliorer nos conditions de vie en étant plus serein dans les situations désagréables ou difficiles et de changer sa relation par rapport à son espace intérieur.

C’est donc une attention vigilante additionnée à une attitude d’acceptation. En effet lutter contre sa souffrance a comme effet d’en augmenter son intensité et de rajouter de la tension et du conflit à l’intérieur de soi. Elle doit être progressivement perçue comme étant plus efficace que la lutte ou les comportements d’évitements. 

 

L’attitude d’acceptation est une façon d’être en relation avec les expériences désagréables qui consiste à prendre conscience de leur présence et à leur permettre d’être comme elles sont.

 

Bien souvent le problème n’est pas la situation désagréable mais c’est la relation que je vais établir avec elle. Soit « je me prends la tête » et ma vie n’est faite que de lutte, soit je décide de rentrer en acceptation et je me rends compte qu’il y a des choses qui vont changer au fur et a mesure.

Pilotage automatique              réaction

Situation désagréable 

Pleine conscience                  action avec une réponse pédagogique, constructive et approprié

 

La pleine conscience, c’est vivre sa vie à 100% dans le présent, du mieux que l'on peut. Seul le présent existe, le passé est révolu et le futur n’existe pas encore et quand il existera, il sera le présent. Le seul instant que nous vivons est le présent mais il est souvent pollué par le passé ou nos projections dans le futur.

 

Il est important de pratiquer régulièrement des exercices de pleine conscience mais également de conduire sa vie en pleine conscience le plus souvent possible et la méditation peut favoriser cet apprentissage.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CABINET DE PSYCHOTHERAPIE PACE VALERIE
Mentions légales